Tokyo Tours : 6 choses à faire

Dynamique, élégante, bien organisée, ancienne et futuriste à la fois, nous sommes à Tokyo, une métropole de 13 millions d’habitants avec un côté traditionnel inattendu qui en fait l’une des villes les plus charmantes du monde. Tokyo change constamment et il y a tant de choses à voir et à faire qu’un seul voyage ne suffit pas pour découvrir toutes les facette de la capitale du Japon.

Plus traditionnelle comme la photo de couverture ou cyberpunk comme ci-dessous, la ville de Tokyo nourrit tous les fantasmes.

Voici une sélection des 5 choses à voir et à faire à Tokyo.

1. Le siège du gouvernement métropolitain de Tokyo

Le bâtiment a été conçu par Kenzo Tange, et est utilisé comme siège du gouvernement métropolitain de Tokyo depuis 1991. A l’époque de de sa construction, ce fut le bâtiment le plus haut du Japon avec une hauteur de 243 mètres.

Le bâtiment No 1 dispose d’observatoires panoramiques sur les ailes nord et sud situés à 202 mètres d’altitude au 45 ème étage. C’est gratuit et depuis l’aile nord, si vous avez de la chance et que le temps est clair, vous pourrez apercevoir le Mont Fuji.

2. Les pubs izakaya de Shimbashi

Shimbashi est le quartier très prisé des travailleurs japonais, car il est proche du quartier des affaires. Il y a beaucoup d’izakaya, ou pubs traditionnels japonais, passé cinq heures, ce quartier devient animé avec plein de travailleurs qui ont fini de bosser et ont besoin d’évacuer leur stress, se plaignant de leurs patrons ou subordonnés ou même de leurs entreprises, pour repartir de plus belle, le lendemain matin.

Les izakayas proposent principalement des plats traditionnels japonais plutôt que des plats occidentaux, c’est donc une bonne occasion de découvrir quelques plats japonais. Malheureusement, la plupart des pubs n’ont pas de menus en autre langue que le japonais, mais cela donne une expérience assez dépaysante.

3. Le quartier Harajuku

A Harajuku, on trouve presque tout sur la culture pop de Tokyo et surtout Takeshita dori est l’une des rues les plus animées et les plus bruyantes de Tokyo. Quel que soit le jour de la semaine, il y a plein de visiteurs qui foulent ce coin.

L’un des incontournables de la rue Takeshita est la crêpe japonaise. Les crêpes japonaises contiennent de la crème fouettées, des fruits, de la crème glacée et même du riz collant comme garniture. Depuis l’ouverture de la première boutique en 1977, Harajuku est considéré comme la référence de cette crêpe japonaise.

A Harajuku vous poyuvez trouver également des boutiques de caractère, des boutiques d’accessoires et de vêtements bon marché et des cafés kawaii…
Pendant les week-ends, on peut difficilement circuler tant il y a de monde, mais ne vous pressez pas, profitez aussi du bruit. Ce que vous verrez est totalement tokyoïste.

4. Une photo dans un PuriKura

Purikura signifie un petit photomaton ainsi que les photos produites par la machine. Lorsque la machine est apparue il y a une vingtaine d’années, l’originalité était de choisir l’arrière-plan de certains points de vue derrière vous, et certains timbres comme des cœurs ou des étoiles à mettre sur les photos, mais cela a véritablement évolué, et aujourd’hui il existe de multiples effets. C’est la photo de vous qu’il faut avoir si vous visitez Tokyo.

5. Le Tokyo snake center

Il y a beaucoup de bars à thème au Japon, le Tokyo snake center est l’un des plus intéressants.

Le concept de ce bar est le suivant : Vous pouvez choisir une caisse en verre avec un serpent, et le serpent vous accompagnera le temps e l’escale à ce bar.

Si l’envie vous prend de toucher un serpent, vous serez conduit à un siège spécial où vous pourrez caresser des serpents pendant 10 minutes, mais attention, ce loisir un peu barré coûte assez cher environ 540 yens par personne.
Toucher des serpents à Tokyo, ça vous tente ?

6. Omoide Yokocho à Shinjuku

Yokocho veut dire littéralement rue latérale, ce qui signifie ruelle ou ruelle en japonais, et vous pouvez voir beaucoup de ces ruelles dans le centre de Tokyo. La plupart d’entre elles sont synonymes de lieux de consommation d’alcool, dans lesquels vous trouverez des petits pubs et bars japonais, qui sont généralement anciens et ont une véritable histoire.

Beaucoup de yokochos datent de l’après-guerre, lorsque le Japon était très pauvre. Le marché noir prospérait à l’époque, ce qui rend encore aujourd’hui, l’atmosphère unique.

Plus de quatre-vingts pubs sont entassés dans la région, et la nourriture qui s’y trouve est principalement japonaise et traditionnelle comme le Yakitori, le soba, le ramen et le sushi. Allez donc faire un tour là bas, pour ressentir l’atmosphère typique de Tokyo.

Voila, c’est la fin de ce top 5 des choses à faire à Tokyo. Nous vous souhaitons, un agréable séjour au Japon.

Laisser un commentaire