Zoom sur la Via Ferrata

À tous les débutants amateurs de sensations fortes, goûtez au plaisir d’une ascension vertigineuse sur une voie bien aménagée pour la pratique de la via ferrata. Dépassez vos limites et passez des moments riches en émotions en groupe pour vous divertir. Un sport pratiqué dans de nombreux lieux touristiques par les amoureux de sports extrêmes, cette activité séduit de plus en plus d’adeptes. En pleine nature, elle est destinée aux amateurs d’escalade et de sensations fortes. À mi-chemin entre une randonnée pédestre, une escalade et un parcours aventure, ce sport se pratique sur un parcours structuré dans une paroi rocheuse, souvent sur les moyennes montagnes.

Via Ferrata : les équipements et la pratique

Pour faire monter l’adrénaline, rien de tel que d’arpenter des allées rocailleuses ! Mais pour parfaire cette expérience inédite, vous devrez être bien équipé. Afin de prévenir les chutes, il faudra vous munir d’un harnais ou d’un baudrier d’escalade doté d’une longe corde de Via Ferrata avec deux mousquetons et un absorbeur d’énergie. Et pour la protection de votre tête contre les chocs et chutes de pierres, le port d’un casque s’annonce également indispensable. Il en va de même pour le port de chaussures adéquates, notamment les chaussures de marche à talon semi-rigide ou les chaussons d’escalade. Elles vont vous permettre de garder une posture confortable et sûre lorsque vous serez sur les barreaux. Prévoyez, par la même occasion, de porter des gants afin de vous garantir une prise en main ergonomique des rochers. En cas de fatigue, utilisez une longe pour vous aide à vous agripper à un point d’ancrage ou à un barreau.

Qu’attendez-vous ? Les gorges du Verdon dans le sud de la France vous attendent avec Couleur Canyon où la montée d’adrénaline sera au rendez-vous. Pour les néophytes de cette activité, vous trouverez régulièrement sur votre chemin des panneaux indicateurs. Pour progresser sur ce parcours d’escalade en extérieur accessible à tous, il faut s’appuyer et agripper des prises de métal implantées dans la roche, encordés pour plus de sécurité. Des points d’arrêt tout le long de ce circuit vous permettront de souffler un peu, car les débutants ont beaucoup tendance à tirer sur leurs bras au lieu de pousser avec les jambes, dont les muscles sont plus puissants.

Via Ferrata canyon

Via Ferrata : quelle difficulté ?

Tous les sites de Via Ferrata ont une note qui correspond à des niveaux de difficulté différents : Facile (F), Peu Difficile (PD), Assez Difficile (AD), Difficile (D), Très Difficile (TD) et Extrêmement Difficile (ED). Pour indiquer le degré de la complication du parcours, un signe « + » et « – » sera ajouté sur les cotations. À partir de cela, les néophytes et les familles pourront savoir quels parcours privilégier. Sinon, faites appel à un guide qui saura vous expliquez quels parcours sont faits pour vous !

Les régions du sud de la France et de l’Ardèche en particulier regorgent de circuits de Via Ferrata pour tous les niveaux, dans de magnifiques canyons naturels sculptés par les rivières. C’est une autre façon d’apprécier les paysages naturels tout en faisant du sport !

Laisser un commentaire