Préparez-vous pour la belle saison de la pêche !

La pêche continue à faire des adeptes aux 4 coins de la France et elle n’est pas seulement réservée aux pratiquants réguliers ! Que vous débutiez ou que vous ayez peu d’expérience dans le domaine, ces quelques conseils vous permettront de vous préparer à la prochaine saison de pêche.

Trouver les bons accessoires de pêche

Vous ne pourrez commencer à pêcher sans disposer du bon matériel. Tournez-vous vers les boutiques spécialisées pour trouver des conseils ! Sur des sites de vente comme leurredelapeche.fr, vous dénicherez des articles recommandés aussi bien aux débutants qu’aux pêcheurs de niveau avancé. La plateforme propose toutes sortes d’articles destinés aux pêcheurs de tous niveaux et adaptés à différents besoins. Pour bien débuter votre saison, vous aurez besoin de quelques indispensables.

La canne à pêche

Votre canne à pêche sera votre première alliée sur les eaux. Le choix du modèle dépendra du type de pêche pratiqué ou des espèces que vous espérez capturer. La sélection du modèle reposera sur plusieurs critères, dont la longueur de l’accessoire, sa puissance, ou le type d’action proposé. Pour débuter, une canne polyvalente sera la plus pratique. En plus de vous apprendre la maniabilité, elle vous permet aussi de vous initier aux différents types d’action. La canne polyvalente sera aussi facile à utiliser et vous permettra d’explorer vos préférences en matière de pêche.

équipement pêche

Le moulinet

Cet accessoire est recommandé pour différents types de pêche, et notamment pour la pêche aux leurres. Plusieurs critères entreront en compte au moment de choisir :

  • La qualité et le nombre de roulements assurant la fluidité de l’accessoire ;
  • Le niveau de récupération du fil ou TMV dont dépendra l’activité du moulinet. Le choix de sa puissance reposera sur les contraintes liées au courant ;
  • Le poids, qui définit l’équilibre entre le moulinet et votre canne à pêche ;
  • La contenance, qui renseignera sur la quantité de fil qu’il peut prendre en charge.

Le fil de pêche

Il existe 3 grands types de fils de pêche que vous pourrez choisir en fonction de vos exigences. Le nylon est le modèle de base, mais aussi le plus utilisé. S’il permet de pêcher n’importe quel type de poisson, le fil de nylon peut aussi coûter plus cher que ses alternatives. Il propose également une taille polyvalente, ainsi qu’une forte élasticité qui limitent les erreurs. Ce fil sera naturellement recommandé aux débutants.

Le second type de fil est la tresse, qui doit son nom à ses fibres tressées. Ce fil séduit par une résistance plus élevée que celle du nylon. La tresse est plus rigide et sera surtout appréciée par des pêcheurs expérimentés.

Vous pouvez enfin vous tourner vers le fluorocarbone si vous cherchez à attraper des poissons aux dents coupantes. Le fil fluorocarbone a aussi l’avantage d’être invisible sous l’eau. Également plus résistant que le nylon, il peut proposer un diamètre plus élevée.

Les leurres pour une pêche efficace

Les leurres sont aussi indispensables pour pouvoir pêcher. Comme les autres accessoires, il en existe plusieurs versions plus ou moins élaborées. Les leurres métalliques sont les plus courants et se déclinent en 3 modèles : les jigs lourds pour les pêches dans les courants ou près des fonds, les spinnerbaits tout terrain, ainsi que les cuillers à l’esthétique ondulée.

Vous pouvez aussi vous tourner vers les leurres souples, efficaces dans les eaux profondes comme dans les courants. Plus légers que les modèles métalliques, ils sont aussi appréciés des poissons.

Les poissons-nageurs, enfin, sont des leurres polyvalents et proposant de petites animations. Utilisés comme stimulants, ils titilleront vos proies qui ne résisteront pas à leur attrait. Certains poissons-nageurs peuvent aussi générer de légères vibrations ou de petits bruits destinés à provoquer les proies.

canne à pêche

Quel type de pêche choisir ?

Il existe plusieurs types de pêche que vous pouvez pratiquer sur le territoire français. Si les réglementations changent en fonction de régions, certaines méthodes de pêche restent accessibles dans toutes les zones ouvertes à cette activité. Vous avez le choix entre 7 approches communément utilisées par les pêcheurs :

  • La pêche à la mouche, qui consiste à provoquer les poissons à l’aide de mouches artificielles. Ces accessoires sont en tous points semblables à l’apparence de mouches ou de petits insectes. Les leurres sont posés à la surface de l’eau pour y attirer les poissons ;
  • La pêche au coup, qui regroupe différentes techniques et qui consiste à attirer les poissons avant de les maintenir par pression ;
  • La pêche au toc, réalisée au moyen d’une perche, elle vous permet de placer votre appât sous l’eau. Vous percevez le toc au moment où votre appât est pris ;
  • La pêche à la carpe, qui s’utilise uniquement pour la capture de la carpe. Elle nécessite un matériel spécifique, ainsi que des techniques choisies avec précaution ;
  • La pêche au carnassier, pour laquelle vous vous servirez d’un poisson vivant ou mort comme appât. Comme son nom l’indique, cette méthode est conseillée pour la pêche de poissons carnassiers ;
  • La pêche au silure, dérivée de la pêche au carnassier et demandant du matériel sophistiqué. La pêche au silure est uniquement conseillée aux pêcheurs expérimentés, ayant une bonne maîtrise de leur canne et capables de manier des outils solides et résistants ;
  • La pêche aux leurres, qui s’adresse aux sportifs prêts à parcourir l’étendue des eaux pour trouver les bonnes proies. Cette technique de pêche peut nécessiter l’usage de deux cannes et peut regrouper les techniques usant d’un ou de plusieurs appâts.

Quelle technique pour les débutants ?

Considérée comme une des méthodes les plus accessibles, la pêche au coup peut se pratiquer tout au long de l’année. Cette approche permet de s’initier à l’activité tout en facilitant l’assimilation des bases. La pêche au coup vous sera recommandée si vous avez peu, voire pas d’expérience de pêche. Son accessibilité vous aidera à comprendre les différentes logiques d’approche et à vous initier à des méthodes plus complexes. Si la pêche au coup fait appel aux essentiels de la discipline, elle convient aussi bien aux enfants qu’aux adultes.

La pêche au flotteur peut aussi être retenue, car simple et efficace. Une fois les bases acquises, vous n’aurez aucun mal à explorer des techniques plus avancées.

Laisser un commentaire