Que ne faut-il pas oublier en bivouac ?

Que ne faut-il pas oublier en bivouac

Le départ de votre bivouac approche ? Alors il est temps de vérifier que vous ayez à disposition tout le matériel nécessaire. Nous vous présentons aujourd’hui quelques indispensables à ne pas oublier pour un séjour au top. Nous vous recommandons d’opter pour la qualité pour tout votre matériel au risque de passer un bivouac peu sympathique.

Un sac à dos de randonnée

Il y a peu de chances que vous oubliez votre sac à dos pour partir en bivouac. Néanmoins, il est important d’insister sur ce point et notamment parce qu’il ne faut pas partir en bivouac avec un sac à dos de ville. Vous risqueriez d’avoir très vite mal au dos et de le regretter. La capacité de votre sac doit être suffisante pour contenir l’équipement dont vous avez besoin. Et cela dépendra du temps que vous allez passer dans la nature, de la présence ou non de points de ravitaillement en cours de route, etc. Vous pouvez retrouver un large choix de sacs à dos de randonnée sur ce site spécialisé dans l’équipement de montagnes et sports de glisse.

Une tente et un sac de couchage

La tente est généralement la pièce d’équipement la plus lourde, mais une bonne tente vous protégera de la pluie et des insectes. Il existe des tentes très légères, de type bivouac, pour une personne, mais vous devrez certainement laisser votre équipement à l’extérieur par manque de place. Votre sac de couchage doit être adapté à l’endroit et à la période de l’année où vous partez à l’aventure. Si votre sac de couchage est trop chaud, vous ne pourrez pas vous reposer la nuit à cause de la chaleur, et s’il est trop peu épais, vous aurez froid. En général, il est plus facile de lutter contre la chaleur en portant quelques vêtements supplémentaires. En complément du sac de couchage, vous pouvez prévoir un tapis de sol. Le tapis sera indispensable pour vous isoler du froid du sol, sinon vos nuits seront un enfer.

matériel indispensable pour bivouaquer

Une gourde

Une bonne hydratation peut éviter des frayeurs majeures telles que des évanouissements, des vertiges ou ce qui peut être encore plus grave et dangereux : un coup de chaleur en plein été, lorsque les températures avoisinent les 40°. Vous devez prévoir d’emporter une gourde, si ce n’est deux. Il existe également des sacs à dos qui vous permettent d’incorporer des poches à eau avec un petit tube en caoutchouc afin de pouvoir boire sans enlever votre sac à dos.

Une trousse de premiers secours

Votre trousse de secours doit comprendre une crème solaire en été ou lorsque cela est nécessaire, et un produit anti-moustique, surtout si vous dormez en plein air et sans moustiquaire dans des endroits proches de zones humides. Prévoyez également des médicaments classiques pour traiter les maux de ventre ou les maux de tête. Enfin, veillez à emporter des pansements, du sparadrap et des compresses, pour remédier à toutes blessures, ce qui peut vite arriver dans la nature.

 

Ces articles constituent le kit de survie de base. Il est très important que vos vêtements et vos bottes soient adaptés au climat de l’endroit où vous allez. Prenez un ou deux sous-vêtements de rechange. Un bonnet de laine en hiver et un chapeau en été seront très appropriés. Si vous êtes un passionné de montagne, de randonnée ou de trekking, vous en possédez probablement déjà une bonne partie.

5/5 - (1 vote)

Auteur : Yann Ouch

Yann Ouch

Bonjour à tous, je m'appelle Yann et je suis un écrivain passionné de voyages. Depuis que j'ai commencé à écrire, j'ai eu la chance de voyager dans de nombreux pays et cultures différents. Ces voyages ont inspiré mes histoires et m'ont permis de découvrir de nouvelles perspectives passionnantes sur le monde qui nous entoure. J'espère que mes écrits pourront vous faire ressentir la même passion pour l'aventure et la découverte que moi. Merci de me suivre sur le blog voyage Geo-Fct.org.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *