Softboard versus board classique, le match

Chers amateurs de surf, voici un sujet qui intéressera sans doute ceux qui veulent s’initier à cette discipline génératrice de sensations fortes. Softboard ou board classique, savez-vous faire la différence ? Si la réponse est non, il est temps d’apprendre à connaître les diverses planches utilisées par un surfeur en fonction de son niveau. Du débutant en phase d’apprentissage au professionnel aguerri, il faut gravir les échelons et utiliser la planche adaptée. Ici, on vous explique ce qu’est la softboard et quelle est la différence avec une board classique, mais surtout pour quel type de surfeurs ces planches sont recommandées.

Softboard, idéale pour les débutants en surf, mais pas seulement

Vous êtes en phase d’apprentissage de surf ? Votre maîtrise de la planche n’est pas encore au point ? La softboard est le matériel fait pour vous ! Il s’agit d’une planche qui affiche une bonne flottabilité. Généralement fabriquée en mousse, elle est très légère et facile à manier sur les vagues. Avec cette planche, vous aurez moins de risque de vous blesser ou de blesser les autres surfeurs et nageurs. C’est d’ailleurs pour ses caractéristiques sécuritaires que ce modèle est idéal pour ceux qui s’initient à ce sport. Vous trouverez une large variété de softboards dans le commerce. En vous rendant sur Softboardcenter.com, vous aurez le choix entre les modèles en polyéthylène, en polypropylène ou encore en polystyrène. Robuste et légère à la fois, c’est la planche que les surfeurs invétérés choisissent d’offrir à leurs enfants en phase d’apprentissage. Certains sportifs utilisent également la softboard pour prendre du bon temps sur les vagues.

surf planche

D’ailleurs, vous pouvez choisir une softboard en fonction de votre taille, de votre âge et de votre poids. Ce type de planche est idéale pour les débutants qui veulent dompter leur première vague. La planche est assez stable pour vous aider à ramer, mais également assez légère pour vous faire flotter sur les vagues. Les surfeurs intermédiaires peuvent aussi utiliser la softboard pour attaquer les vagues molles. La planche convient aussi pour perfectionner sa technique de surfeur.

Board classique, un modèle traditionnel toujours aussi pratique

Il existe différentes matières autres que la mousse pour les board classiques, et c’est surtout le critère de la matière qui fait la différence. En effet, les variétés de planches sont fabriquées soit à base PU/polyester, en mousse nitrogène recyclée plus robuste, en époxy plus léger, ou avec un noyau EPS à haute densité. La mousse est donc souvent au cœur de la fabrication des planches, mais les revêtements et les composants annexes distinguent les catégories de board. Parmi cette gamme, vous trouverez celles prévues pour les grands tournois de surf, celles pour affiner sa technique, et celles pour s’exercer. Si vous êtes au stade intermédiaire, la board classique est recommandée si vous savez analyser minutieusement l’environnement qui vous entoure. Le type de vague, la force du courant, votre poids et d’autres critères sont à prendre en considération. Sachez qu’à force de côtoyer ces vagues, vous saurez quelle planche sera adaptée. En général, les modèles autres que la planche en mousse pour débutant peuvent entrer dans la catégorie de board classique. La familiarisation du surfeur avec ce sport peut l’aider à choisir lui-même la planche qui convient le mieux à ses attentes. Il pourra ainsi choisir son type de shape.

Les trois shapes de surf à connaître

Il existe une grande variété de shapes dans le monde du surf et de la glisse. Chaque région et chaque continent s’accordent le droit d’appeler les variantes comme bon leur semble. Ne vous étonnez pas donc de voir des noms étranges, car cette discipline regorge de nombreux termes techniques et spécifiques. Il convient toutefois de s’informer sur les appellations pour faire la différence entre une softboard et une board classique. Nous parlons de shape dans le surf pour identifier la forme de la planche. Les formes sont variées, et nous en retiendrons trois bien distinctes et essentielles à connaître.

La fish board

Cette forme, comme son nom l’indique, ressemble presque à un poisson. Ce type de planche entre dans la gamme des board classiques. Elle est plus adaptée pour les grands surfeurs qui improvisent des figures sur les vagues. De taille réduite, la fish board vous permet de glisser à toute vitesse sur la partie plate des vagues. Sa longueur facilite la manœuvre et aide le surfeur à réaliser d’impressionnantes figures en freestyle. Cependant, sa petite taille réduit ses capacités. Cette shape de planche ne convient que pour les vagues assez réduites.

La planche dite hybride

Cette forme est une combinaison entre plusieurs types de planches comme la fish et la shortboard. La spécificité de cette variante est qu’on en trouve des modèles en softboard pour permettre aux surfeurs intermédiaires de s’élancer de manière fluide sur les vagues. Les board classiques se déclinent également dans cette forme puisque celle-ci offre un juste milieu. C’est l’une des planches idéales pour surfer dans le but d’exécuter divers combos.

La longboard

Il s’agit de la board classique par excellence. Cette forme est le modèle de base des planches de surf. C‘est notamment en Californie, sur les vagues de Malibu, qu’on peut croiser des surfeurs avec une longboard. Mais depuis sa création dans les années 50, d’autres surfeurs l’ont adopté pour chevaucher leurs propres vagues outre-Atlantique. Sa longueur avoisine les 8 à 12 pieds. Quant à son épaisseur, il permet de pagayer à grande vitesse. Ce modèle convient pour aider les surfeurs à sélectionner les bonnes vagues et à prendre correctement les virages.

Il faut savoir qu’il existe de nombreux modèles de planches de surf différents, entre la board classique et la softboard. Si certains les classent par niveau de maîtrise de cette pratique, bon nombre de professionnels n’hésitent pas à utiliser de plus petits modèles selon leur convenance et les figures qu’ils souhaitent exécuter. Certes, vous devez tenir compte de votre niveau, votre poids et votre taille avant de monter sur une planche. Mais un vrai surfeur saura mettre à profit les caractéristiques de chaque board pour enjamber sans difficulté les vagues, après une analyse précise des facteurs de risque et de faisabilité.

Laisser un commentaire